Levons les obstacles à la contraception pour les femmes et les filles au Burkina Faso

Demandez au Président du Burkina Faso de lever les obstacles à la contraception. Priez-le instamment de donner aux femmes et aux jeunes filles le droit de décider. Signez notre pétition dès aujourd’hui.

5134
/7000 signatures

partager

Derniers signataires : Sylvie - Bernice - Julie

Monsieur le Président du Burkina Faso,

Le Burkina Faso présente l’un des taux d’utilisation de la contraception féminine les plus faibles au monde : selon les derniers chiffres, il était de 17 % en 2014. Il présente également l’un des taux de mortalité maternelle les plus élevés au monde. À l’âge de 19 ans, la majorité des filles sont mariées et presque la moitié d’entre elles a déjà un enfant au moins.

Aux termes de la Déclaration universelle des droits de l’homme et de la Constitution du Burkina Faso, les femmes et les filles disposent des mêmes droits humains que les hommes et les garçons. En pratique, cependant, elles sont victimes de discriminations et leurs droits sont bafoués. Elles sont trop souvent dans l’incapacité de choisir qui aimer, avec qui avoir des relations intimes et avec qui se marier, mais aussi de décider si elles veulent des enfants et, si oui, combien.

L’accès à la contraception est crucial pour éviter les grossesses non désirées, réduire le nombre d’avortements et permettre aux femmes de choisir quand elles souhaitent avoir un enfant, si elles en veulent un. Mais au Burkina Faso, des femmes et des filles se voient refuser l’accès à la contraception en raison d’un manque d’argent ou d’information, et à cause des distances à parcourir et du comportement de certains hommes et garçons.

Monsieur le Président, nous vous demandons de tout mettre en oeuvre afin que les femmes et les filles du Burkina Faso aient accès aux moyens de contraception.

TÉLÉCHARGEZ LA PÉTITION SOUS FORMAT PAPIER 11 X 17, 453.15 Ko.

Liens supplémentaires

Pour faire un don

*Opt-in : En cochant cette case vous bénéficierez du bilan de votre action et d'un condensé d'information sur les droits humains par l’organisme Amnistie internationale. Nous veillons à préserver la vie privée de nos sympathisant.e.s en ne transmettant que l'essentiel. À tout moment il vous sera possible de vous désinscrire à cette liste de diffusion.